Zone de Texte: Un réseau Chaleur-bois

Pour qui ? 10 à 20 logements ? 10% de la commune en bénéficierait ? Et les autres, qu’auront-ils ? A savoir aussi que ça ne marche techniquement pas dans certaines villes ou village. Et est il pris en charge à 100% sur le plan financier?

 

Un peu d’histoire:

 

Une présentation du projet a été faite le 20 avril 2006. Elle a permis de découvrir le projet avec l’ampleur des travaux envisagés (voir ci-joint la présentation et le plan de l’époque).

D’autres réunions ont suivis sans qu’une majorité de personnes, dans les contactées, s’y intéressent réellement.

Ce projet redémarre aujourd’hui. * A suivre.

reseau chaleur-bois

Et ça dure depuis longtemps?

Association Livernon Autrement

Y a-t-il quelqu'un pour m'expliquer?

languedocflaglivernonflagreseau chaleur-bois

A partir de mi-septembre 2009, une nouvelle consultation pour la mise en place d’un réseau de chaleur au bois a été lancée.

C’est un courrier du SYDED de Catus présenté comme « Courrier de la Mairie de LIVERNON ».

 

Ce courrier est bien sur réservé à quelques habitants situés sur le tracé du réseau.

Cette fois ci, pas de plan du réseau envisagé associé au courrier. Vous devrez demander aux voisins s’ils ont été re-consultés, afin de comprendre la circulation du nouveau réseau.

 

Dans ce courrier vous trouverez: un mot de la mairie de Livernon, une plaquette de présentation du SYDED, des comparatifs financiers entre différentes installations et une fiche de renseignements à retourner à la mairie avant le 12 octobre 2009. Cette dernière vous engage à vous raccorder au réseau de chaleur si celui-ci se réalise: « Jai pris connaissance du fonctionnement d’un réseau de chaleur, du tarif qui sera appliqué, des obligations du SYDED et des obligations de l’usager ». Les détails de cet engagement pour 20 ans n’étant pas dans le courrier, nous nous les sommes procuré. Vous y trouverez le règlement des services, les devoirs et les travaux à réaliser par chacun, les frais de résiliation.

 

Avec un délais aussi court,

- prenez absolument le temps de consulter un plombier pour un devis technique de modification de votre équipement et ne croyez pas que son coût total sera de l’ordre de 1000€.

- Renseignez vous également sur la pérennité du coûts au KW et de l’abonnement proposé. Demandez des garanties.

- Ne sous-estimez pas la puissance nécessaire de votre future installation qui devra fournir eau chaude sanitaire+chauffage en hivers (8 mois de production du réseau envisagé, qui reste à être confirmé) et assurer votre eau chaude sanitaire pour le restant des mois de l’année.

- Renseignez vous absolument auprès de professionnel chauffagiste des zones déjà équipée avant de vous engager (Caillac, Quatre-routes-du-Lot, Cajarc, Biars-sur-Cère).

- Et ne croyez pas qu’il n’y a que des palettes de bois recyclée et de plus non traitées comme combustible. Ce n’est qu’une hérésie. D’ailleurs le SYDED essaye des solutions et a publié sur son site en mai 2009:

                « Pour assurer la fiabilité de l’approvisionnement de ses réseaux de chaleur actuels et futurs le SYDED a                 diversifié ses ressources. Ainsi en complément du bois non traité récupéré sur ses déchetteries, des                 plaquettes forestières et des déchets de l’industrie du bois sont désormais utilisés comme combustible.

                - Un partenariat a été établi avec les services du Conseil Général qui effectuent l’élagage des abords des                 routes départementales. Le broyat des branchages obtenu sur place est récupéré dans des bennes par le                 SYDED qui l’achemine vers ses plateformes de stockage (3 174 tonnes en 2008).
                - Une convention permet la récupération des déchets de bois provenant d’entreprises forestières locales

                et de scieries. »

 

En sommes, il ne faut pas s’engager à la légère dans ce type de transformation. Les coûts sont importants, les rendements sont moyens, les tarifs des matériaux combustible ne cessent d’augmenter et les études d’impacts environnementaux ne sont pas encore diffusées (fumées, travaux, énergie de secours).

Un réseau urbain de chauffage est très intéressant pour ceux qui peuvent en bénéficier. Mais cela ne concerne qu’une très petite population dans les conditions actuelles.

 

Alors, pour faire le meilleur choix, consultez, visitez, allez constater ce qui existe ailleurs et faites réaliser des devis par des professionnels chauffagistes.

Publication dans le Contact Lotois le 1er février 2011 du montant versé par le Conseil général du Lot au SYDED pour la construction de la chaufferie au bois de Livernon:

Comparatifs des nouveaux tarifs de vente 2011 de l’énergie chaleur bois par rapport à la consultation de 2009: 

 

Nota: si vous avez les données qui nous manquent avec leur source, nous vous remercions de nous les transmettre.

Voici la dernière étude de faisabilité 2010 du réseau de chaleur au bois énergie sur la commune de LIVERNON pour le SYDED du Lot.

 

                                                                                                                            — ICI —

 

Vous y trouverez les propriétaires prévus en raccordement, les évolutions envisagées, le plan de la commune avec position des bâtiments, l’état des installations, l’implantation et le plan de la chaufferie, les ressources bois, le tracé du réseau, les descriptions des installations et le bilan économique en fonction des bâtiments raccordés.

 

 

 

NON

AU RÉSEAU COLLECTIF DE CHALEUR

 

                Ce réseau collectif de chaleur est né d’un accord singulier, fin 2009, entre le maire et le président du conseil général alors que le conseil municipal a dû délibérer en catastrophe, le 3 août, sans avoir vu le projet et sans discussions préalables, pour valider l’installation de ce réseau de 1 000 000 € TTC, vendre le terrain au Syded, et autoriser le dépôt du permis de construire qui avait déjà été délivré en juillet, en toute illégalité. L’abrogation de celui-ci n’a pas empêché le Syded de continuer les travaux en attendant le nouveau permis délivré le 7 septembre.

                Nous y sommes opposés en tant que citoyens responsables et contribuables, car c’est un projet polluant et très cher. Au problème de rentabilité d’une très petite unité s’ajoute à Livernon celui des finances locales pour assumer les travaux d’aménagement des bâtiments communaux.

 

POLLUANT

                Que le chauffage soit au bois ou au fioul, les effets des fumées de combustion sont importants pour la nature, mais aussi pour la santé des personnes, en raison des troubles engendrés (notamment asthme et cancer du poumon).

             « Le chauffage au bois émet environ dix fois moins de gaz à effet de serre qu’au fioul et cinq fois moins qu’au gaz, mais il vient contrarier les efforts de lutte contre la pollution. « Une demi-journée au coin du feu, c’est autant de particules que 3 500 km en diesel », fait valoir la secrétaire d’État chargée de l’écologie, Chantal Jouanno. Du coup, cette dernière s’interroge sur l’objectif du Grenelle de l’environnement, qui prévoit de doubler l’usage du bois d’ici 2020 pour lutter contre le réchauffement climatique. La combustion du bois, tous secteurs confondus (domestique, industriel et collectif), représente jusqu’à 77 % des émissions nationales d’hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), 27 % des particules PM10 et même 40 % pour les plus fines (PM2,5) qui sont aussi les plus dangereuses. C’est aussi respectivement 22 et 21 % des émissions de composants organiques volatils (COV) et de monoxyde de carbone », cite Le Monde en 2009.

 

             Le gouvernement du Québec a édité une plaquette très édifiante : « Chauffer au bois, est-ce vraiment inoffensif ? » consultable sur : http://www.mddep.gouv.qc.ca/air/chauf-bois/index.htm

Effets potentiels sur la santé de certains contaminants issus de la fumée de bois lorsque leur concentration est trop élevée dans l’air

Contaminants

Effets

Monoxyde de carbone

 

CO

Maux de tête, nausées, étourdissements, aggravation de l’angine chez les personnes ayant des problèmes cardiaques

Composés organiques volatils

COV

Irritation et maux respiratoires ; certains COV sont cancérigènes (ex. : benzène)

Acroléine et formaldéhyde

Irritation des yeux et des voies respiratoires

Particules fines

PM2,5

(2,5µ)

Irritation des voies pulmonaires ; aggravation des maladies cardiorespiratoires, mortalité plus hâtive

Oxydes d’azote

NOx

Irritation du système respiratoire, douleur à l’inspiration, toux, œdème pulmonaire

Hydrocarbures aromatiques polycycliques

HAP

Certains HAP sont considérés comme mutagènes ou cancérigènes ou soupçonnés de l’être

Dioxines et furannes

Cancérigènes probables

Source : Direction de la santé publique de Montréal-Centre

 

                Ces effets peuvent être plus ou moins accentués selon la sensibilité des personnes. Les enfants très jeunes, les personnes âgées et celles souffrant d’asthme, d’emphysème ou de problèmes cardiaques sont les plus sensibles à la pollution de l’air qui sera majeure en période de brouillards.

À Livernon, pour un réseau qui va demander 570 kW, la chaudière bois de 400 kW assurera les deux tiers,
et la chaudière fioul de 650 kW, le restant
.

 

Il n’y a donc pas que du bois.

Le sapin des palettes est un des bois les plus polluants (résine) et elles sont traitées.

La chaufferie est mitoyenne de la cantine et très proche des écoles.

 

                La cheminée va cracher l’équivalent de 24 chaudières domestiques moyennes (25 kW).La chaudière bois est équipée d’un « multicyclone », ou pré-dépoussiéreur, pour dépolluer les fumées .Mais ce système, qui arrête les particules de10 µ (0,01 mm), est largement insuffisant pour séparer les très petites particules nocives et cancérigènes comme les COV, les hydrocarbures ou la dioxine (0,1 µ).La chaudière fioul n’a aucun système dépolluant .

 Seuls des électrofiltres le permettent, mais ils sont très chers, et le Syded ne sera peut-être pas en mesure de les financer.

 

PAS RENTABLE

                Avec 35 raccordements, le coût d’investissement est de 28 000 € pour chacun (soit le prix de 3 chaudières individuelles) provenant de subventions. Combien faudra-il d’années d’économies de consommation pour amortir de telles dépenses ? Des dizaines. De plus, rien ne garantit quel sera le coût du bois (production et transport) dans les années futures.

                Le coût prévisionnel de 800 000 € HT sera très certainement majoré, compte tenu de la nature du sol et de la modification du tracé liée au renoncement de 10 propriétaires sur les 18 de l’étude de faisabilité de novembre 2010. Nous avons demandé et attendons le nouveau tracé avec les 10 propriétaires remplaçants annoncés !

 

TRÈS CHER

                Pour les contribuables lotois : tous paient à la région, au département les impôts qui alimentent les subventions dont se sert le Syded pour bâtir des projets contestables.

 

                Pour le contribuable livernonnais : il sera amené à payer les travaux nécessaires à l’isolation et à l’aménagement des bâtiments communaux, notamment ceux de la salle des fêtes (qui est de toute façon inutilisable de par ses dimensions et son acoustique), ainsi que de nouvelles charges (abonnement estimé pour elle seule à 714 € annuels).

 

                L’état actuel des finances de la commune ne permet pas d’envisager de telles dépenses alors que les caisses sont plus que vides. Livernon est dans le Lot la commune la plus endettée parmi celles de 500 à 2 000 habitants. À ce jour ses recettes d’investissement suffisent seulement à couvrir les dépenses obligatoires que sont le remboursement du capital des emprunts.

 

 

Rejoignez-nous en signant la pétition afin que

les travaux soient arrêtés et le projet réexaminé.

 

 

Le texte de la pétition peut être signé et envoyé par E-mail à livernon_autrement@yahoo.fr

Signé et déposé dans la boite à lettres mise à disposition devant le Dépôt-vente du Foirail

Ou adressé par la poste à      Livernon_autrement               le Méjour 46320 LIVERNON

 

Tranche de puissance

Tarifs TTC

Tarifs TTC

Ecart de prix entre 2009 et 2011 en %

Frais 2011 de Résiliation HT avant 5 ans

Frais 2009 de Résiliation HT avant 5 ans

Frais 2011 de Résiliation HT avant 10 ans

Frais 2009 de Résiliation HT avant 10 ans

Frais HT 2011 de fermeture ou d’ouverture

Frais HT 2009 de fermeture ou d’ouverture

2011

2009

Abonnement

< 10 kW

243,36 €

225,00 €

8,16%

?

1 588,63 €

?

1 128,77 €

?

60 €

(annuel)

10 à 15 kW

373,08 €

345,00 €

8,14%

?

2 424,75 €

?

1 672,25 €

?

60 €

 

15 à 30 kW

567,72 €

525,00 €

8,14%

?

3 720,74 €

?

2 633,78 €

?

60 €

 

30 à 90 kW

713,76 €

?

 

Abx(20-N) avec: AB, montant de l'abonnement de l'année de résiliation et N, le nombre d'années écoulées depuis la signature de la demande d'abonnement. Exemple: contrat 32kW signé 2009 et résilié 2011 = 713,76x(20-2) = 12847,68 €

?

60 €

 

> de 90 kW

1 524,84 €

?

 

?

60 €

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vente de chaleur

< 30 kW

57,15 €

53,91 €

6,01%

 

 

 

 

 

 

(MWh)

> 30 kW

54,81 €

?